Menu

10 conseils pour les aider à faire leurs nuits

mercredi 25 janvier 2017

http://mamandejumelles.blogspot.com/2017/01/comment-les-aider-faire-leurs-nuits.html

      La grande question... 

Mais quand est-ce qu'ils vont enfin faire des nuits complètes???!!!
   
      Quelques petites choses peuvent les y aider.
 
      Moi qui suis passionnée de listes je vous en ai fait une synthèse en 10 points

     1. Les aider à être rassasiés: 


    Les jumeaux/jumelles sont souvent des plus petits bébés que les autres, et il faut être un peu plus patient pour qu’ils fassent des nuits complètes car c’est surtout une question de poids. On dit souvent qu’il faut 5 kilos pour faire sa nuit.

    On peut essayer de les y aider en ajoutant des céréales dans le biberon dès 4 mois, cela n’est pas toujours miraculeux mais ça peut aider les bébés à être un peu plus rassasiés et donc à dormir plus longtemps.

    En ce qui me concerne, mes filles étaient de très petits bébés, et les premiers mois on nous avait conseillé de mettre de l’huile dans leurs biberons pour leur faire prendre du poids. Et une fois la diversification commencée, on ajoutait de la crème fraîche, du beurre, de l’huile…
-         

      2. Essayer de ne pas trop donner la tétine dans la journée :


     Facile à dire, hein ?, oui mais sinon cela ne sert plus à rien, ça ne réconforte même plus ! L’idéal est de ne la donner que pour la sieste et la nuit, tout comme le doudou, comme ça ils sont tous contents de les retrouver quand ils vont dans leur lit. Il existe des attaches tututes (et même des attache doudous) pour ne pas avoir à la chercher partout dans le lit la nuit, et quand ils sont assez grands ils arrivent à la retrouver tout seul.
-        

      3. Leur faire un petit cocon:

jumeaux-jumelles-sommeil-nuits-conseils-astuces
Usant la vie de bébé...

     Si bébé se sent perdu dans son grand lit, la solution facile et pas chère (plutôt que d’acheter des cale bébés qui sont parfois déconseillés) est de rouler une grande serviette en faisant une forme de « U », de placer la serviette en dessous du drap housse pour qu’elle ne puisse pas bouger et pour que bébé ne puisse pas passer en dessous de la serviette, et placer bébé dans le creux du « U ».
   
    Il existe également des inclinateurs de lit pour aider à éviter les régurgitations, à place sous le drap housse également (une solution moins coûteuse consiste à mettre un petit coussin ou un linge replié directement sous le matelas du bébé de manière à surélever légèrement le haut du matelas).



     4. Instaurer un petit rituel qui rassure bébé : 


    Personnellement je leur ai installé un poste CD dans leur chambre et je leur mets de la musique, ça fonctionne très bien pour elles et c’est sans contrainte pour moi (le rituel de l’histoire, du livre du soir, peut vite se transformer en trois ou quatre histoires du soir… je préfère leur lire des livres dans la journée).
     Elles ont aussi chacune leurs doudous, leur tétine (avec un accroche tétine pour ne pas la perdre dans la nuit), et une petite luciole chacune pour ne pas avoir peur du noir.
-        

     5. Mettre les bébés dans la même chambre : 


     Parce que si jumeau 1 réveille jumeau 2 c’est tant mieux ! en effet, c’est encore plus fatiguant pour les parents quand les bébés sont en rythme décalé, parce que du coup on n’a plus une seule minute de répit : à peine fini avec l’un qu’il faut s’occuper de l’autre… (même si parfois c’est bien aussi d’avoir un peu de temps privilégié avec un seul des deux…).
-          

     6. Pour les pleurs dus aux douleurs et poussées dentaires : 


     Il existe de l’homéopathie (remboursé si sur ordonnance) pour aider non seulement au sommeil mais aussi aux poussées dentaires. Pour les courageuses, on peut diluer les petites boules d’homéopathie dans de l’eau, et le mettre dans le biberon d’eau de bébé ou dans une petite seringue pour lui faire boire. Personnellement j’ai toujours directement mis dans leurs biberons de lait, ça fait moins de boulot, et tans pis si elles ne finissent pas leurs biberons, elles n’ont peut être pas toute l’homéopathie mais c’est déjà ça !

     Une solution gingivale appliquée directement sur les gencives soulage localement et temporairement car cela anesthésie (non remboursé mais efficace. A appliquer à l’aide du doigt au début, puis à l’aide d’une brosse à gencive par la suite sinon on se fait mordre dès qu’ils ont déjà plusieurs dents !).

      Les colliers d’ambre peuvent aider (ou tout du moins cela ne peut pas faire de mal ! même chose pour l’homéopathie !), mais il faut les enlever au moment de la sieste et de la nuit pour éviter les il accidents… Par contre si votre bébé a tendance à essayer de le mettre dans sa bouche et à le mâchonner, alors il vaut lui enlever car il risque de le casser et pourrait avaler les petites perles.

    Si bébé semble avoir vraiment mal et/ou faire de la fièvre à cause des dents, alors il faut peut être donner un peu de paracétamol en sirop ou en suppositoire en respectant les doses et délais entre chaque prise.
-         

     7. Un lit tout chaud:


     Réchauffer leurs lits avec des bouillottes avant de les coucher, car on s’endort mieux dans un lit chaud et douillet que dans un lit tout froid !
-          

    8. Lits à barreaux ou lits de grands?? Ne pas aller trop vite!


     Ne surtout pas être trop pressés de les passer dans des lits « de grand ». Malheureusement, parfois on n’a pas le choix (s’ils essayent de passer par au dessus de leur lit à barreaux et risquent de tomber par exemple...). Mais si ça peut attendre, alors tans mieux ! Car une fois dans des lits une personne, ils peuvent se lever à volonté, et s’ils sont dans la même chambre ils peuvent faire la foire pendant des heures.

      Mes filles qui étaient de très bonnes dormeuses à deux ans (des nuits de 11/12 heures et des siestes de 2/3 heures) ont mis des mois à s’habituer à ce changement. Elles se levaient sans arrêt, allaient dans le lit de l’une ou de l’autre, couraient partout dans leur chambre, même si elles étaient fatiguées. Ce n’est qu’au bout de deux mois (euh non en fait plutôt trois ou quatre finalement) qu’elles se sont calmées…
   

     9. Leur faire décharger leurs batteries avant de les coucher. 

   
jumeaux-jumelles-sommeil-nuits-conseils
Épuisant ce repas!
     Quand ils sont bébés, ils pleurent parfois beaucoup en fin de journée sans que l'on arrive à trouver de raison: ça n'a pas l'air d'être les dents, ni la digestion, et même être à bras ne fonctionne pas. En fait, ils ont besoin de dépenser leur trop plein d'énergie mais n'ont pas encore la capacité motrice de le faire en jouant, donc ils pleurent... Malheureusement, il n'y a pas énormément de solutions, à part donner le bain le soir, car le bain c'est fatiguant pour un bébé.

     Quand ils grandissent, cela devient un peu plus facile de leur faire évacuer toute cette énergie: avec mes filles de trois ans on joue au ballon, on court, on fait les fous. Et le fait de s'énerver comme ça juste avant le coucher, au lieu de les empêcher de s'endormir, semble les aider à trouver le calme...
   

     10. Attention à l'alimentation:


    Eviter les aliments trop plein de vitamines et de sucres après 16h/17h... Ben oui, c'est bête, tout le monde sait déjà ça, mais des fois on est débordés, on oublie ce que les autres nomment le "b.a-ba", alors ça vaut la peine de le rappeler.

     Bien sûr ces quelques petits conseils ont marché pour moi, mais ça ne veut pas dire qu'ils marcheront pour vous... cela dépend aussi du caractère de vos enfants... mais vous les connaissez mieux que personne et vous finirez par trouver votre rythme, et eux trouveront le leur. Et si vous avez d'autres conseils à partager, n'hésitez pas à laisser un commentaire au passage!!


Autres articles de la rubrique conseils pratiques:
 Comment s'organiser et gagner du temps ? 10 astuces
 Comment ne pas craquer?
 Comment faire des économies? 6 conseils pour alléger le budget

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire