Menu

Les sorties avec une poussette double

lundi 30 janvier 2017

http://mamandejumelles.blogspot.com/2017/01/et-les-promenades-avec-une-poussette.html

Les sorties avec une poussette, c'est galère...

Les sorties avec une poussette double, c'est ultra galère!!!

Petit retour sur les préparatifs d'avant-promenade, les rencontres faites en chemin, et les obstacles rencontrés...



Les préparatifs :


jumeaux-jumelles-poussette double-promenade-sorties-conseils
Bon, ça y est, on y va?!

Alors déjà, quand on envisage d’aller se promener, on est parfois découragés d’avance à l’idée de devoir habiller les deux bébés (surtout en hiver, hein, sinon c’est pas drôle !), les mettre dans les cosys, charger les cosys et la poussette dans la voiture, tout redécharger une fois arrivés, et rebelotte pour le retour, après avoir poussé 20 kilos de poussette et au moins autant de kilos de bébés…

Sans oublier de préparer un kit de survie à emmener  (quand on s’est fait avoir une fois ou deux, on a tendance à vouloir emmener toutes leurs affaires avec nous…) : des couches, des lingettes, des biberons, l’habillage pluie de la poussette, des vêtements de rechange (voire même des vêtements de rechange pour la maman… !!! ben oui, moi je me suis déjà fait vomir dessus… et j’étais un peu embêtée quand même…), un manteau à capuche pour maman (pas pratique le parapluie quand on tient une poussette n’est ce pas ??!)… Pour plus de conseils, c'est par ici: Comment s'organiser et gagner du temps ? 10 astuces

Mais bon, ça y est, tout le monde est prêt à partir, en plus on se dit que ça va nous faire du bien de sortir de la maison, de prendre l’air, de faire un peu de sport, et que les bébés seront contents et plus sages en promenade.

Et là c’est le moment où l’un (ou les deux) choisit de salir sa couche… Vous êtes déjà en sueur avant même d'avoir commencé la promenade et vous commencez à vous demander:  Comment ne pas craquer?

Mais bon, allez, on recommence tout, avec le sourire, et c'est parti…


Les rencontres en chemin et les commentaires qui s’en suivent :


jumeaux-jumelles-promenade-sorties-poussette double-conseils
Usant cette petite balade!
Bref, on est enfin en promenade. Les bébés sont contents, ils regardent partout et sont bercés par les mouvements de la poussette.

Alors que vous vous battez pour qu'ils s'endorment le soir, il leur faut à peine 10 minutes pour s'endormir en poussette!! grrrr!!!! (ne désespérez pas! et allez plutôt lire mes  10 conseils pour les aider à faire leurs nuits).

Et là, ils dorment enfin ! Chouette, un peu de répit pour maman !

Et bien non, loupé !! Car c’est le moment où bien sûr les gens sont attirés par la poussette grand format et par les deux petites têtes dedans…

Car oui, ce n’est souvent pas méchant, mais les gens ont la fâcheuse habitude de nous aborder avec des questions ou des réflexions bizarres, voire très bêtes…. (pour en parler, certains utilisent le terme « RALC » : Réflexions à la con).

Les questions qu’on m’a le plus posées (souvent sans dire bonjour) :
·         « Ce sont des jumeaux ? » : souvent je réponds « des jumelles » pour éviter la question qui vient immanquablement ensuite :
·         « Garçons ou filles ? » : habillées en rose de la tête aux pieds… tu n’as toujours pas une petite idée ?? (Lire aussi à ce sujet:  Faut-il les habiller à l'identique?)
·         « Ce sont des vraies ou des fausses ? » : des vraies de vraies ! pas en plastique !! Livrées avec toutes les options !
·         « Et vous arrivez à les reconnaître ? » : non, devant les autres je fais semblant, et sinon j’en appelle une au hasard et je vois qui me répond… Ou alors je dis juste « hé toi là bas ! », comme ça je suis sûre de ne pas me tromper.
·         « C’était une grossesse naturelle ?» : et toi tes gosses tu les as eu comment ? quelle position pour la conception?
·         « Ils sont tous à vous ? » : en fait la deuxième je l’ai volé parce qu’elle ressemblait à la première, j’ai trouvé que ça faisait joli. Et puis j’avais peur de m’ennuyer avec un seul bébé…

J'en ai oublié??

Les gens sont parfois très curieux… Mais bon, parfois c’est quand même énervant, parce que les questions nous semblent vraiment stupides…

Mais il y a aussi des remarques rigolotes en me voyant avec ma poussette double :
·         « attention devant, convoi exceptionnel ! »
·         « sacré bolide ! »

Et puis il y a les remarques juste désagréables :
·         « Ah ben c’est vraiment pas de chance ! »
·         « Moi j’en aurai pas voulu » ou « j’aurai pas su y faire »

J’avoue qu’après s’être fait accoster 15 fois en une heure on est bien souvent tentés de les envoyer balader ou de leur donner une réponse tout aussi bête, mais ce n’est souvent que de la curiosité, les gens ne se rendent pas compte qu’ils ont parfois un comportement un peu déplacé…

Et il ne faut pas oublier que nous sommes des modèles pour nos enfants qui écoutent et répètent tout ce que l’on dit. Mieux vaut essayer d’adopter une attitude amicale mais distante, et s’éloigner rapidement si la personne est vraiment trop envahissante. C’est parfois aussi l’occasion de faire de belles rencontres avec d’autres parents de jumeaux. Et avouez aussi, on est quand même fiers d'être parents, et que les gens admirent nos bébés, qui sont, bien sûr, les plus beaux bébés du monde!!
Bref, un seul mot d’ordre : rester zen !!! Et essayer malgré tout de profiter un peu de la petite promenade, mais tout en évitant : les crottes de chien pas ramassées, les poubelles pas rangées, les voitures mal garées, les flaques de boue trop importantes, les paquets de journaux qui s’empilent devant les portes des maisons, les autres piétons qui ne se poussent pas forcément en vous voyant arriver (c’est pas encore assez galère comme ça…)…

Et aussi, en choisissant un itinéraire adapté à une poussette, surtout à une poussette double : pas d’escaliers, pas de ruelle étroite, pas de barrière anti véhicule à moteur (qui bien souvent sont aussi anti-poussette double sans le vouloir), pas de chemin en sable (pour l’avoir essayé, c’est vraiment à déconseiller !!!!)… Du coup, j’ai fais la même promenade d’une heure tous les jours pendant plus d’un an ! Au moins, j’étais sûre de passer partout, de ne pas être trop embêtée.

J’oublie sûrement des choses, mais ça donne une bonne idée de ce qu’on vit au quotidien avec notre poussette « hors normes » !


Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire