Menu

Laissez-moi dormir!

dimanche 12 mars 2017

 http://mamandejumelles.blogspot.com/2017/03/laissez-moi-dormir.html

La question du sommeil est souvent délicate quand on est parents (dans le sens où on en a pas beaucoup!!!).

Dernièrement, j'étais plutôt contente de pouvoir dire que mes puces dormaient plutôt bien, et faisaient même de très bonnes nuits.

On a mis en place un petit rituel du soir qui semble bien leur convenir, et elles s'endorment rapidement.

J'ai d'ailleurs écrit un petit article pour ceux que ça intéresse: 10 conseils pour les aider à faire leurs nuits.

Mais depuis quelques semaines, les crapules ont décidé de ne plus dormir aussi bien qu'avant...


💤 Les cauchemars de l'une:


L'une de mes deux princesses fait parfois des petits cauchemars.

Cas N°1: elle se réveille et m'appelle. Vu qu'elle hurle "maman" à plein poumons (mais rarement "papa" par contre... allez savoir pourquoi...😔), je me lève de peur qu'elle ne réveille tout le quartier sa sœur. La plupart du temps, elle ne demande rien de plus qu'un petit bisou et se rendort sans difficultés.

La dernière fois, elle m'avait appelé parce qu'elle était persuadée qu'il y avait une araignée dans son lit. J'ai regardé partout dans son lit pour lui montrer qu'il n'y avait rien du tout, et elle s'est recouchée sans faire d'histoires.
Mais une heure plus tard, elle se réveillait de nouveau, et était encore sûre qu'il y avait une araignée... (cette petite a les idées fixes, mais je ne peux pas lui en vouloir c'est de moi qu'elle tient ça!). J'ai de nouveau regardé, et n'ai rien vu, je pense qu'elle était réellement en train de rêver, mais du coup elle m'a mis le doute... Le lendemain, à la lumière du jour, aucune trace de cette f***** araignée, et aucune piqûre non plus.

Cas N°2: elle crie un petit coup mais cela ne la réveille même pas. Moi par contre je suis bien réveillée et je mets trois quarts d'heure à me rendormir... Il ne me reste plus qu'à compter les moutons et tous les animaux de la ferme! (PS: je sais pas pour vous, mais pour moi ça ne marche pas, ça m'énerve plutôt qu'autre chose...).


💤 Les réveils pipi de l'autre:


Mon autre puce a souvent du mal à tenir la nuit entière sans faire pipi, et en général vers quatre ou cinq heures du matin elle m'appelle car elle a une envie pressante.

Je précise que le pot est juste à côté de son lit, et qu'elle se lève de son lit pour m’appeler, donc elle a déjà fait le plus gros du travail au final...

Mais elle ne s'assoit pas sur son pot si je ne suis pas à côté d'elle, même si je lui laisse tout faire toute seule (baiser le pantalon, se rhabiller, elle sait faire tout cela), elle veut juste que je sois à côté d'elle...

J'ai déjà essayé de lui expliquer qu'elle n'était pas obligée de m'attendre pour faire pipi, mais il n'y a rien à faire, elle m'appelle systématiquement et tambourine dans la porte de sa chambre en pleurant jusqu'à ce que j'arrive.

On lui fait faire pipi juste avant le dodo, et il faudrait sûrement aussi limiter la quantité d'eau qu'elle boit le soir, mais étant donné qu'elle a des problèmes de constipation, je ne me vois pas la priver d'eau alors qu'elle en a besoin pour son transit... J'essaye juste de lui proposer très souvent de l'eau dans l'après midi et un peu moins le soir, mais rien à faire, elle doit avoir une petite vessie.

J'espère qu'avec le temps elle va apprendre soit à aller sur le pot toute seule sans m’appeler, soit à tenir la nuit entière (comme par hasard quand elle dort chez papy mamie elle ne fait pas pipi la nuit...).


💤 Quand la maladie s'en mêle: 


Là, elles n'y peuvent rien les pauvres pitchounettes. Mais quand elles sont malades, elles sont encore plus chiantes collantes, y compris la nuit.

D'un autre côté, quand elles ne sont pas bien, ça me rassure d'aller les voir en pleine nuit pour vérifier que ça n'empire pas, leur donner un peu de sirop si besoin ou autre.

Je pense que je ne changerai pas, je m’inquiéterai toujours pour elles. Ben oui, comme une maman quoi!! Quand nos petits oisillons sont malades, on a envie de les dorloter (et ils le savent bien, et en profiteraient même un peu... non??!).

Je sais qu'elles sont "grandes" maintenant, mais je tends l'oreille chaque fois que je les entend tousser, de peur qu'elles s'étouffent...

enfant-sommeil-dodo
C'est bon maman, je dors maintenant!

💤 Les ronflements du papa:


Quand j'ai fini de m'occuper de l'une ou de l'autre, je passe vite fait aux toilettes (si je me lève, je ne sais pas faire autrement, il faut que j'aille faire pipi...), et j'essaie de me rendormir.

C'est inévitablement à ce moment précis que la machine à ronfler se met en route.

Oui je sais mon chéri: "tu ne ronfles pas, tu rêves que tu es une moto"... Tu peux pas plutôt rêver que tu es un arbre ou une table?? N'importe quoi pourvu que ça ne fasse pas de bruit!!

Et je ne veux pas dormir avec des boules quiés, car j'aurais trop peur de ne pas entendre mes puces s'il y a un problème, ou de ne pas entendre mon réveil sonner.

Sans compter également les fois où on se bat pour un morceau de couette, et qu'on a toujours l'impression que c'est l'autre qui en a plus!! Mais en pleine nuit, on a trop la flemme de se lever pour reborder les draps, quitte à moins bien dormir.


💤 Mes cauchemars à moi:


Bon ce n'est pas nouveau, mon sommeil n'est pas génial. Ça dure depuis des années, bien avant que je devienne maman.

Mais forcément, avec deux enfants, ça ne s'améliore pas. Avant je faisais beaucoup de cauchemars où je me faisais agresser, poursuivre, ... Maintenant, ce sont mes filles qui sont visées dans mes cauchemars.

Je ne vais pas rentrer dans le détail car j'en ai déjà parlé ici: Mes pires cauchemars.

En plus, je passe un concours dans trois semaines (la première partie du concours pour être plus précise, la partie écrite) car je me réoriente professionnellement, et je crois que le stress qui monte de plus en plus a vraiment des effets négatifs aussi sur mon sommeil.

Et en prime, j'ai très souvent de grosses bouffées de chaleur assez soudaines (surtout dans cette période du mois super agréable où on se transforme en ourse prête à mordre quiconque s'approche à moins de un mètre de nous), donc je jette la couette, et deux minutes après je meurs de froid!

La ménopause avant l'heure? Euh, à 32 ans, je suis peut être encore un peu jeune, non?? 😭

enfant-sommeil-dodo
Rien de plus confortable qu'une maman!

💤 Bref, une maman fatiguée:


Au bout du rouleau, exténuée, usée, crevée, achevée, vidée...

Et si je fais une sieste dans la journée, c'est encore pire pour m'endormir le soir, donc je ne suis pas sûre de gagner au change.

J'ai d'énormes cernes autour des yeux, en permanence. Il y a des jours où je donnerais tout (euh non quand même pas!) paierais cher pour rester sous ma couette toute la journée! Mais je me connais, je m'ennuierai au bout d'une demie heure... 😝

"Tu n'as qu'à ne pas y aller quand elles se réveillent", me dit souvent mon mari (lui, il ne les entend même pas).

Oui mais:

- même si je n'y vais pas, je suis quand même réveillée, donc autant y aller, ma nuit est déjà fichue...

- j'ai extrêmement peur qu'elles ouvrent la porte de leur chambre, et décident de descendre les escaliers toutes seules.

Je sais qu'elles sont tout à fait capables de descendre les escaliers toutes seules comme des grandes, mais en pleine nuit, dans le noir et pas bien réveillées, ça me fait peur.

- je n'ai pas le cœur de les laisser m'appeler en vain, je ne sais pas résister, et je finis toujours par aller les consoler.

Quand je dis que "je finis toujours par y aller", en fait je veux dire que je me lève quasi illico et suis dans leur chambre en moins d'une minute...

Mon mari dit que je suis montée sur ressort, parce que je lui donne l'impression de bondir du lit (et il n'a pas tout à fait tort, l'image est plutôt bien trouvée!). Je n'y peux rien, je suis comme ça...

Au final, je ne sais plus si je subis ce manque de sommeil, ou si je me l'inflige en partie à moi même. Et comme je suis fatiguée, mon cerveau ne sait plus quoi en penser!


💤 Maman parano?


Je vous semble un peu complètement folle angoissée?

Peut être un peu, j'admets.

Mais après avoir eu peur pour la vie de mes filles nuit et jour pendant des mois et des mois (merci la prématurité...), je reste un tout petit peu (beaucoup) marquée, et naturellement inquiète malgré moi.

Je regrette presque l'époque où elles étaient sous monitoring, au moins les machines bipaient s'il y avait un problème, c'était rassurant quelque part de pouvoir compter sur ce filet de sécurité. (J'ai dis "presque": on est quand même mieux sans tous ces appareils...).

Même les nuits où elles dorment d'une traite, je me réveille et je tends l'oreille pour être sûre que tout va bien avant de reposer ma tête sur l'oreiller.

Bon, alors je fais quoi?

Je fais une cure de vitamines et de magnésium, je prends sur moi et je me console en me disant qu'au moins mes filles savent que leur maman est là pour elles quoi qu'il arrive!

Je dormirai quand elles auront 18 ans (ah ben non, encore moins, je stresserai trop de les savoir en boîte de nuit à les imaginer faire toutes les conneries que j'ai faites à leur âge...!! 😅).

2 commentaires :

  1. Je serai au bout du rouleau moi aussi ! Le papa pourrait pas venir en renfort ? ;)
    https://la-parenthese-psy.com/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le papa ne les entend même pas, quand il dort, il dort tellement profondément qu'on pourrait se faire vider la maison sans même qu'il bouge le petit doigt!! :-)

      Supprimer