Menu

Etre maman, tout simplement?

mercredi 20 décembre 2017

 https://mamandejumelles.blogspot.com/2017/12/etre-maman.html



Etre maman, c'est quoi, en vrai?

Oui parce que les mamans rayonnantes et épanouies de changer la couche de leur bébé à la télé, c'est bien joli, mais qu'est-ce que ça cache?? 


Etre maman, c'est épuisant/fatiguant/crevant/exténuant/usant (la langue français est aussi abondante que mes cernes! ) : 


Car être maman, c'est un forfait tout compris avec nuits entrecoupées (ah bon, et pourquoi?????????), et journées de course folle entre boulot, lessives, ménage, repassage, courses, esthéticienne (parce que oui, il faut aussi tenter de rester belle présentable), sport (parce que oui, il faut aussi tenter de rester svelte à peu près potable), et bien sûr jouer, lire des histoires, aider à mettre les pyjamas, donner le bain... 

Et petit bonus au passage, ne pas oublier de vérifier le courrier, faire la liste de course, réserver la cantine, payer la garderie...

Bref, tout ça peut rendre un peu raplapla.

Résultat: petit moment de solitude quand tu tapes le code de ton alarme maison au lieu du code de ta carte bancaire, et que tu ne comprends pas pourquoi le paiement est refusé... euh désolée madame la caissière je vais payer en liquide finalement...

Ou encore quand tu te lèves la matin et que tu penses qu'un peu de mascara a coulé pendant la nuit,  donc tu te mets à frotter avec un coton mais en fait non, tu t'étais bien démaquillée avant d'aller dormir, ce ne sont "que" tes cernes...


Etre maman, c'est stressant:


Avez-vous déjà remarqué comme une maman n'est jamais détendue, toujours en alerte: "qu'est-ce qu'elle a dans ses mains là?", "et l'autre, elle fait quoi?".

J'ai même parfois l'impression de développer un strabisme (peu aussi prendre la forme d'un torticolis) à force d'essayer de garder un œil sur les deux tout le temps et en même temps, même quand elles ne sont pas au même endroit.

Sans parler de cette boule au ventre à l'idée qu'il puisse leur arriver quelque chose...


Etre maman, c'est décourageant:


Parce qu'il y a des jours, où on se dit qu'on y arrivera jamais, c'est impossible, on ne peut pas s'en sortir, trop c'est tropico et on a envie de jeter l'éponge (parce que la vaisselle ça casse, et il faudrait en plus qu'on ramasse les morceaux après).

Je suis sûre que vous n'aurez aucune difficulté à imaginer cette scène :
la pile de linge est immense, le sol est jonché de miettes, les princesses monstres se promènent le cul à l'air en courant et en rigolant, la poubelle déborde, le lave vaisselle est plein à craquer, la table n'est pas débarrassée, les draps sont à changer, et pour couronner le tout mes collants sont craqués, mon mascara a coulé (pour de vrai) et j'ai une tâche sur mon pull.

Bref, desperate housewife en version pas glamour. Du tout.


Etre maman c'est éprouvant:


Alors attention, ce n'est pas la même chose que "épuisant/fatiguant/crevant/exténuant/usant". 
Je vais vous expliquer la nuance...

Je vous parlais plus haut de ma fatigue physique, mais il s'agit ici de la fatigue psychologique!!

Celle qui naît des "pourquoi la voiture roule vite?", "et celle-là pourquoi elle roule doucement?",  "pourquoi le feu est vert?", "et pourquoi il passe au rouge?", "pourquoi il y a des nuages?", "pourquoi tu mets un pull?", "pourquoi papa il est encore au travail", "et pourquoi papa il est rentré?" (j'arrête là, je pense que vous avez saisi...).

Ou encore, la fatigue qui naît des "caca prout", "caca boudin", "caca-menbert", "caca sur ta tête", "pipi dans ton prout", et ainsi de suite, parce que l'imagination de nos chers bambins n'a aucune limite surtout lorsqu'il s'agit de parler d'excréments.

Et il y a aussi tous les "viens manger", "va mettre ton manteau", "enlève tes chaussures", "viens brosser tes dents",  "arrête de taper ta sœur" (avec parfois une petite variante : "laisse ta sœur tranquille"), le tout à répéter une bonne dizaine centaine de fois avant de susciter une quelconque réaction (autre que de : se cacher, fuir à toutes jambes, dire non, se moquer ouvertement de moi).


Etre maman, ce n'est pas toujours très gratifiant:



Comment ça on ne nous donne pas de médaille pour tous ces ongles coupés, ces nez mouchés, ces bains donnés, ces repas préparés, ces habits lavés, ces sacrifices que l'on fait... ????!!!

On ne nous dit même pas de merci quand on se lève la nuit pour faire un câlin et sécher les larmes après un cauchemar.

Pas de félicitations quand tout est fait, propre, rangé. 

Tout cela est normal, c'est ce qu'on attend de nous, et sans se plaindre svp.

https://mamandejumelles.blogspot.com/2017/12/etre-maman.html


Mais heureusement, être maman, c'est aussi épanouissant :


Oui oui, comme dans les pubs pour les couches de bébé! 

Pas la version dans la vraie vie où bébé a le visage rouge de colère et baigné de larmes, les fesses toutes abîmées et pleines de boutons, et où le caca a débordé de la couche pour venir tapisser le fond du body! 

La version de la télé, où bébé est heureux d'avoir les fesses au sec et un pyjama tout propre, où la maman est resplendissante, maquillée, coiffée, avec une peau impeccable et svelte comme une toute jeune fille!

Car il faut quand même avouer que rien ne remplace ces petits bisous que l'on donne (et que parfois on reçoit), ces énormes câlins que l'on fait, ces sourires que l'on reçoit, ces petits yeux qui pétillent quand nos amours nous aperçoivent, tous ces moments d'émerveillements et de fierté devant les progrès de nos marmots, ces jolis dessins et créations qu'on planque vite fait met sur le frigo, cet amour immense qui emplit notre cœur, sans oublier bien sûr ces gentils petits mots doux qu'on entend : "maman tu es belle", "maman je t'aime".

Avouez aussi que d'être maman, ça vous donne une bonne excuse pour regarder tous les Walt Disney, manger des bonbons et du chocolat, faire des grimaces, danser comme une dingue dans la maison et chanter comme une casserole (mais profitez-en, une fois que les enfants entrent dans la pré-adolescence, ils ne trouvent plus tout ça si marrant).

Et ce côté épanouissant vient nous faire oublier tous les autres côtés: épuisant / fatiguant / crevant / exténuant / usant, stressant, décourageant, éprouvant.

Enfin, la plupart du temps!! 😅😆



Etre maman, pour moi, c'est tout ça...

Et pour vous?

4 commentaires :

  1. Tu m'as fait mourir de rire ! Merci, tout ça est tellement vrai ! (Et moi, ça peut encore aller, j'en ai qu'une !)

    RépondreSupprimer
  2. Mais à peu près tout pareil... C'est parfois tellement frustrant et décourageant comme tu le dis si bien ! Mais en vrai, je ne regretterais jamais ces années consacrés à eux et rien qu'à eux.. Même si parfois cela a été très pesant !

    Virginie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait d'accord avec toi Virginie! Merci ;)

      Supprimer