Menu

Souffrir pour être belle #1

mardi 6 février 2018


 https://mamandejumelles.blogspot.com/2018/02/souffrir-pour-etre-belle-1.html


La télé et les magazines nous bourrent le crâne répètent suffisamment que ce n'est pas parce qu'on est maman qu'on doit se laisser aller!

Et en plus, ils arrivent à nous faire croire que c'est pour notre bien!

En ce début d'année, je me suis lancée dans deux nouveautés beauté:
- l'épilation à la lumière pulsée : je vous en parlerai dans un autre article (suspens de fou!!!!)
- le maquillage semi-permanent, dont je vais vous parler maintenant.


👁👁 Pourquoi je me suis lancée?


Pour tout un tas de raisons en fait...

Parce que je ne suis pas douée pour me maquiller, du coup le maquillage semi-permanent c'est une bonne solution pour moi: plus besoin de passer une heure pour essayer d'avoir un trait d'eye-liner potable! En plus comme je suis perfectionniste, ça ne m'allait jamais vraiment. Là au moins c'est bien fait, une bonne fois pour toutes.

Parce que je traverse une période où je ne suis pas forcément très bien dans ma peau (c'est toujours un peu le cas, mais là j'ai pris du poids donc ça n'arrange rien) et où je ne supporte plus ma tête de fatiguée, j'avais envie de faire quelque chose pour faire en sorte de me sentir mieux.

Parce que je me suis un peu laissée aller pendant trois ans, alors que jusqu'alors j'avais toujours aimé me pomponner : quant on passe ses journées avec ses enfants, on en vient à ne plus faire trop d'efforts... Si je mets des collants, ils sont craqués au bout d'une heure. Si je mets un beau tee-shirt, le voilà tâché en un rien de temps. Avec la reprise du travail, j'ai envie de refaire des efforts pour être présentable!


👁👁 Le maquillage semi-permanent, comment ça marche et combien ça coûte ?



Il s'agit d'une dermopigmentation réalisée à l'aide d'une aiguille très fine (en gros, c'est un peu comme un tatouage).

Le trait d'eye-liner est en réalité semi-permanent pour plusieurs raisons:
- sur la peau très fine des paupières, l'injection ne peut avoir lieu qu'à la surface du derme.
Or le renouvellement cellulaire sur la peau du visage est très actif...
- cette partie du corps est constamment exposée au soleil (sauf dans ma région bien sûr...!!).

C'est pourquoi le tatouage s'estompe au bout de deux à cinq années.

Si l'on procède à des retouches tous les ans ou tous les deux ans, cependant, le maquillage tient à vie (et puis comme il s'agit de retouches, cela dure un peu moins longtemps et donc aussi moins douloureux).

En ce qui concerne le prix, j'imagine qu'il varie légèrement selon les instituts de beauté. Il faut malgré tout être prête à mettre la main au porte-monnaie...

Dans mon institut, c'est 230 euros pour un trait eye-liner supérieur (le prix comprend la séance de retouches quinze jours après l'application).

Heureusement Père Noël m'avait justement offert un soin en institut, que j'ai pu échanger contre le maquillage semi-permanent en ajoutant la différence de prix.



👁👁 Comment se déroule la séance d'application ?



L'opération est censée durer environ une heure et ne pas être douloureuse car un anesthésiant local est appliqué.

Sauf qu'en ce qui me concerne, la première séance a duré deux heures et demie, et la séance de retouches a duré une heure et demie... (dont 20 minutes en début de séance pour se mettre d'accord sur le trait d'eye-liner à réaliser, et 20 minutes pour attendre que la crème anesthésiante fasse effet...).

Mais je suis tombée sur une esthéticienne sympa qui laissait le temps à la crème anesthésiante de faire effet, et qui faisait des pauses pour en remettre quand la douleur devenait trop intense.

Si on m'avait dit que c'était aussi douloureux je ne l'aurais peut être pas fait! (si, je l'aurais fait quand même, parce que je suis une tête de mule... mais j'aurais eu quelqu'un à qui en vouloir! lol).

Et n'allez pas croire que je suis une chochotte: J'ai deux tatouages (un au poignet, et un sur le ventre), qui m'ont paru bien moins douloureux!

Mais il faut croire que les yeux sont plus sensibles.
Et j'imagine aussi qu'on est pas tous aussi réceptif ) la crème anesthésiante.

En sortant de chez l'esthéticienne, la paupière est gonflée et rougie.
Les rougeurs s'estompent après quelques jours.

Pour ma part, j'avais l'impression qu'on en voyait plus que ça, mes yeux bouffis et rouges!

Mais il paraît que tout le monde ne gonfle pas et ne saigne pas autant que moi.... (quelle chance!).
J'avais pris des gélules d'arnica la veille et puis pendant plusieurs jours pour limiter les gonflements, mais ça n'a pas eu l'air de servir à grand chose...

Un petit conseil pour celles qui voudraient se lancer: prévoir de ne pas aller bosser le lendemain (et le surlendemain si possible...).

Et en plus, rebelote quinze jours après pour faire les retouches (mais en moins rouge et en moins bouffie!).

J'aurais voulu vous mettre une photo de mes yeux juste après la séance, mais j'ai oublié... #pasdecerveau

Par contre j'ai fait des photos après la séance de retouches :


Juste après la séance de retouches

Juste après la séance de retouches
Le lendemain de la séance de retouches

Deux jours après la séance de retouches

Mes cernes, elles, sont toujours là par contre... 😒😆


👁👁 Et après la séance ?


Le temps que la peau cicatrise, il est essentiel de la garder parfaitement propre, et de nettoyer avec un antiseptique. L'esthéticienne m'avait aussi conseillé de mettre une crème grasse cicatrisante spéciale pour les contours des yeux.

Durant cette période de cicatrisation, il faut éviter les expositions directes au soleil (pas un problème dans ma région...) et le chlore de la piscine (pas un problème non plus pour moi vu que je déteste me cailler les miches à la piscine).

Enfin pas d'inquiétudes si la coloration semble un trop foncée : elle va s'estomper, et n'obtient sa teinte définitive qu'après une semaine environ. Il se peut même qu'on ait l'impression de perdre des petits morceaux du trait d'eye-liner mais pas de panique, c'est le trop plein qui ressort.


👁👁 Bilan ?


Les inconvénients:

  • La douleur (un mauvais moment à passer, vite oublié).
  • Le prix (moins vite oublié...).


Les avantages: 

  • Plus besoin d'éviter la pluie et de pleurer (sauf que mon mascara continue à ne pas aimer ça).
  • Plus de risque de se retrouver avec le maquillage qui coule quand on fait du sport (encore faut-il en faire, du sport!!!!).
  • Plus besoin de se maquiller et de se démaquiller tous les jours (sauf si on met autre chose, comme du mascara par exemple...).
  • Ça fait gagner du temps le matin (surtout quand on est pas douée pour faire ce f**** trait d'eye-liner de m**** !
  • C'est joli (et finalement, c'est surtout pour ça que je l'ai fait!!!).

Et pour finir, petit conseil pour celles qui aimeraient se lancer:
Venir avec une photo de vous, maquillée avec un trait d'eye-liner, ou bien une photo tirée d'un magazine, pour bien montrer à l'esthéticienne le trait que vous souhaitez avoir (ou carrément aller à l'institut maquillée).
L'esthéticienne doit savoir quel trait vous souhaitez faire, car il y a des dizaines de manière de faire un trait d'eye-liner!
Et n'hésitez pas à en discuter avec elle, c'est son métier, elle pourra vous conseiller.



Bref, j'ai souffert mais je suis bien contente du résultat quand même! 

Angelina Jolie & co n'ont qu'à bien se tenir, je me sens comme une star de cinéma!


Alors, êtes-vous tentées par l'expérience??



4 commentaires :

  1. C'est vrai que c'est joli mais je crois que je ne serai pas prête à franchir le pas. J'ai un peu peur de tout ce qui est plus ou moins définitif. Je change régulièrement de maquillage donc devoir garder le même trait plusieurs années, c'est assez risqué.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je comprends tes réticences, il faut être sûre de soi avant de se lancer!

      Supprimer
  2. C'est vrai que cela donne envie mais je ne suis pas prête de sauter le pas... Je n'aime pas vraiment le côté "définitif" et la douleur me rebut fortement...
    Ravie que tu sois satisfaite en tout cas !
    Bises
    Virginie

    RépondreSupprimer